Anti-froid : Tour de c…ou

C’est la citation (ahurissante) de la semaine, voire du mois. Elle est l’œuvre d’un chanteur ayant connu son heure de gloire dans les années 80 et qui avoue une passion pour la moto − on le croise d’ailleurs de temps sur les salons − mais pas uniquement. Accrochez-vous :

Je reçois encore sur scène des petites culottes. Je les garde. Parfois, je m’en sers comme foulard quand je suis à moto.

Jean-Luc Lahaye - Photo : MetronewsMessieurs (ou mesdames), nous ne saurions vous conseiller de suivre le conseil prodigué par Jean-Luc Lahaye. Tout d’abord parce qu’un vrai tour de cou est conçu dans un matériau pensé pour couper du vent, ce qui n’est pas le critère premier des fabricants de culottes. Mais surtout parce que, ergonomiquement parlant, la culotte nous semble moins adaptée à cet usage. Le tour de cou est en effet taillé pour rester relativement plaqué sur ce dernier et, de fait, ne flotte pas.
Sans parler des explications qu’il faudra fournir en cas de contrôle de police …

En résumé, entre le blouson et le casque, un vrai tour de cou, c’est mieux qu’un cache-c**.

via Metronews

You may also like...

  • M

    Les calottes non pas comme utilité première de protéger du vent et d’éviter d’attraper froid ?