ECEP ou TETT mais portez-le !

Les motards anglophones disposent d’un acronyme : ATGATT. All the gear, all the time.
Soit, en langage plus compréhensible pour nous : tout l’équipement, tout le temps, ou Équipement complet en permanence. Forcément, les versions françaises, en 4 lettres, sont un peu moins percutantes. Et pourtant, il serait bon de se rappeler qu’un bon équipement peut protéger de blessures graves, même à des vitesses qui semblent faibles. Même sous le soleil. Même en ville. Surtout en ville …

La vidéo qui suit a été partagée sur Facebook et montre deux choses. Premièrement, un feu vert ne donne malheureusement pas la priorité. À ce sujet, lisez bien le descriptif qui accompagne cette vidéo et que nous avons reproduit ci-dessous. Deuxièmement, il est bon de se rappeler les propos de Patrick Pelloux, motard et médecin urgentiste, à propos de l’importance de l’équipement en ville. Ici, le port de bottes aurait sans nul doute réduit les séquelles, lourdes, du choc contre la camionnette.

[fbvideo link=https://www.facebook.com/video.php?v=371155676383164&set=vb.100004662033327&type=2&theater width=720]

Description de la vidéo par son auteur :

Afin de clarifier les choses:
J’ai analysé la vidéo avec la gendarmerie:
Non seulement le camion est passé au rouge, mais même la voiture noire avant lui est passée au rouge, ou au moins au « orange foncé ».
Pour ce qui est de l’accélération de la moto:
Une mesure chronométrée a été faite entre le point de départ et le point d’impact, et son accélération a été franche mais pas « abusive », dixit la gendarmerie.
Pour ceux qui comparent avec ma propre accélération (la GoPro) sachez que j’ai senti l’embrouille au moment même où le feu est passé au vert et que le motard a démarré sa lancée, c’est pour ça que je suis parti si doucement.
En temps normal, j’aurai accéléré beaucoup plus franchement.

Voici un mail du motard pour son état de santé:
*************
Merci de prendre de mes nouvelles, c est sympa.
Concernant mes blessures:
Double fracture ouverte tibia péroné de la jambe gauche, fracture ouverte et luxation des derniers orteils du pied gauche.
Le chirurgien a dit que j étais limite amputation des doigts de pied…+ 5 côtes cassées et plus de 50 points de suture.

J ai fait 10 jours d hôpital à Frejus, suivi de presque 3 mois au centre de rééducation du Bessillon a Draguignan
Depuis le 26/9 je suis en hospitalisation de jour avec 5 1/2 journée kine balnéothérapie et renforc. Muscul. par semaine.

Actuellement, je marche avec une petite canne, mais encore difficilement. Je n ai plus de plaies et je suis censé me faire enlevé le clou qu il m ont mis ds la jambe dans 1 an et demi
Mais c est encore très sensible surtout après des moments d immobilisation.
Bon il faut laisser le temps au temps et être patient
[…]
Merci encore de votre mail et merci pour le film qui a éclairci beaucoup de choses pour la gendarmerie
***********

et concernant les circonstances:
****************
Je n ai pas vu le camion. Je pense ( car je ne me souviens pas vraiment) qu ayant vu au moins une moto derrière moi lorsque que j attendais au feu, j ai regardé dans le rétro pour vérifier si je risquais d être double par la gauche ou la droite ( une seconde et c est plusieurs mètres parcourus ). De plus je ne pense avoir démarré très fort, peut être un peu rapidement après le vert, mais la vidéo est trompeuse car on a l impression que je roule 50 ou 80 M avant d être percuté alors que j ai du faire 20 m. C est le gendarme qui me l a fait remarquer.

Sur un plan juridique, j ai adhéré à une association ( AAVAA) spécialisée dans ce type d affaire et qui prend un pourcentage des sommes perçues. Je vois d ailleurs un avocat a HYERES mardi à. 16 h.
*************

Je précise que j’ai son accord pour le partage de la vidéo:
**************
L esprit dans le quel la vidéo a été diffusée ne me gêne pas. Vous pouvez donc continuer à le faire dans les mêmes conditions.
**************

You may also like...