C’est l’impact qui tue …

Chute collective et impact sur un poteau lors du Tour de France 2015Aujourd’hui, le grand public prend conscience du danger de certaines infrastructures pour les 2 roues. Comme un poteau contre lequel on vient s’écraser (ou s’enrouler …) lors d’une glissade qui aurait pu se finir sans dommage.
En espérant que la chute collective du jour sur le Tour de France cycliste ouvre les yeux à certains organismes gouvernementaux pour faire le nécessaire afin de mieux protéger les usagers vulnérables. Car, si la glisse abîme, généralement, l’impact tue.

Et si, avant de fanfaronner sur le nombre de radars, les ministères concernés regardaient de plus près les infrastructures qui tuent et mutilent les plus fragiles ?

Source des photos : MailOnline

You may also like...

  • Réflexion plus que juste

  • hum

    Le pire c’est qu’ils sont déjà au courant, puisque chaque fois qu’ils installent un nouveau radar, celui-ci est placé derrière une barrière de sécurité (souvent non doublés d’ailleurs) !