Bol d’Or, il y a 20 ans : Un privé Champion du monde

Le retour du Bol d’Or sur le célèbre circuit du Paul Ricard réveille de vieux souvenirs. L’un d’eux compte sans doute plus que les autres pour les amateurs de pilotes … amateurs. En 1995 , il y a juste 20 ans, le team privé MIG Guignabodet allait être titré Champion du Monde d’Endurance 1995 devant tous les teams d’usine ! Un exploit rarissime pour une équipe non officielle et sans support.

L’équipe MIG-Guignabodet

Team MIG-Guignabodet Champion du Monde d'Endurance moto en 1995La saison 95 est la deuxième du team MIG-Guignabodet. MIG est la marque d’échappements en pleine mode à l’époque (créée 6 ans auparavant), et Guignabodet un concessionnaire Honda de Toulon longuement lié à la course ; notamment en ayant découvert Jean-François Baldé, fait courir Christian Leon, etc.

Le team est privé, composé de bénévoles, le staff de MIG et des mécaniciens de la concession Honda de Toulon. La machine est une Honda RC 45 de série avec des pièces kit, des suspensions Öhlins, et une ligne d’échappement MIG. Yves Kerlo apporte sa logistique. L’équipe est managée par Jean-Louis Guignabodet, ancien pilote de Grand Prix. Tout le monde loge à quelques kilomètres du circuit (La farlède dans l’usine d’échappements MIG). C’est donc une équipe locale.

La saison

Remise des prix pour le team MIG-Guignabodet après son titre de Champion du Monde d'Endurance moto en 1995À l’issue des 5 épreuves (24 H du Mans, 6 H d’Assen, 24 H de Spa, 8 H de Suzuka et Bol d’Or), le duo Jean-Michel Mattioli – Stéphane Mertens allait remporter le titre mondial sur la Honda RC 45 bleue varoise. Pour les courses de 24 heures, ils furent épaulés par Michel Simeon, père d’un certain Xavier Simeon court en championnat du monde de Moto 2. Jean-Michel et Stéphane seront reçus à Las Vegas entre Fogarty et Biaggi pour recevoir leur diplôme !
La RC 45 Bleue a gagné les 6 Heures d’Assen et surtout les mythiques 24 Heures de Spa devant les teams officiels : le SERT de Dominique Meliand et le team Kawasaki de Christian Bourgeois. Nul doute que dimanche 20 Septembre 2015 , Jean-Louis Guignabodet et tous ceux qui ont participé à cette fabuleuse campagne auront un petit pincement au cœur.

C’était le 17 Septembre 1995 ! Cela fera vingt ans et trois jours.

Jean-Michel Mattioli, pilote pour MIG-Guignabodet en 1995

À lire également, un excellent article du 16 septembre 1995 sur Libération alors que le titre n’était pas acquis.

You may also like...